3 questions à Sandrine Ackermann

Oratrice le 17 juin 2021 : Sport, Exercice et ...jeunesse : Trouble du cycle chez l'adolescente sportive


 

Odoo CMS - une grande photo


Qui êtes-vous? Quelle fonction/poste occupez-vous actuellement?  


Je m’appelle Sandrine Ackermann, je suis gynécologue obstétricienne en cabinet à Prilly depuis 3 ans.

Avant cela j’ai travaillé longtemps à la maternité du CHUV ainsi que dans plusieurs hôpitaux périphériques romands mais aussi à la maternité de l’hôpital universitaire de Bâle.

De part mon vif intérêt pour le sport je me forme dans ce domaine nouveau qu’est la gynécologie des femmes sportives parce que je pense qu’il est important d’intégrer l’aspect du cycle hormonal dans le cadre d’une préparation sportive. 

 

De quoi allez-vous parler lors de votre intervention du 17.06 ? 

 

Lors de ma présentation j’aimerais vous convaincre qu’il est important de tenir compte du cycle féminin lorsqu’on parle d’entraînement et de compétition. Les hormones ont un effet sur les performances sportives et la pratique du sport a un effet sur l’équilibre hormonal. Sans partir dans des grands schémas compliqués, j’aimerais vous confirmer que oui, les femmes sont compliquées, mais il existe des « modes d’emploi » qui mènent à la victoire !

 

Un message particulier à faire passer à nos participants (ou à retenir pour nos participants) au sujet de la jeunesse et du sport? 

 

On ne peut pas coacher une femme comme un homme.